2021
CONNEXION
Le «Buy now pay later», cher pour les retardataires
21 septembre, 2021 par
vanessa Icardi Serrami

Impossible de le rater: le «Buy now pay later» donne la fièvre au secteur financier. Ce crédit-révolver qui ne dit pas son nom est l’occasion pour les fintech de bousculer les banques… et peut rendre les plus précaires encore plus vulnérables, alerte le Centre européen des consommateurs.

https://paperjam.lu